Entreprendre

Mes meilleurs conseils à ma fille pour gagner de l’argent

gagner argent
James Altucher
Ecrit par James Altucher

Elle m’a répondu « non » et m’a claqué la porte au nez. Je distribuais alors des journaux dans le quartier.

J’ai invité toutes les filles qui étaient sur mon itinéraire de distribution de journaux. Toutes les trois. J’aime avoir un public captif. Je leur ai tendu le journal en leur demandant : « Veux-tu aller au cinéma ? »

Toutes ont répondu « non ».

En fait, une des filles m’a répondu « oui », mais le lendemain son frère m’a dit qu’en réalité, elle avait voulu dire « non ».

Je gagnais environ 2 dollars de l’heure. Distribuer les journaux me prenait environ 4 heures par jour et 5 ou 6 heures de plus pendant le week-end pour collecter l’argent.

Un jour, alors que je faisais ma tournée, un type passa près de moi en voiture et me cria : « Un jour, tu dirigeras le monde ! »

Je pense que c’est parce que distribuer des journaux montre une certaine éthique de travail. Je travaillais beaucoup mais je détestais cela. Toute ma vie se limitait à livrer des journaux.

Je vais vous raconter une autre histoire. C’est notre secret.

Le magasin de vidéos du coin me proposa un jour de distribuer des prospectus dans les maisons du circuit de ma tournée. Contre un billet de 20 dollars, j’acceptai.

Au bout de 15 minutes, j’ai jeté tous les prospectus dans l’égout et je ne suis plus jamais retourné dans le magasin.

Tout cela pour dire : ma fille songe à prendre un job payé 8 dollars de l’heure.

Je lui ai dit : « Pourquoi ne pas aller plutôt sur CodeAcademy.com pour apprendre les bases de WordPress ? Cela te permettra d’apprendre à créer des blogs pour les magasins. Il te faudra UN JOUR pour apprendre les bases. Puis fais du porte-à-porte dans chaque magasin de la ville. Disons qu’en échange de 1 000 dollars plus 50 dollars par mois de maintenance, tu leur proposes de créer un blog ou un site web simple et tu les aides à l’entretenir. S’ils demandent un ‘panier d’achat’, fais-leur payer 2 500 dollars en plus. »

Elle a froncé les sourcils et m’a répondu : « Ils diront ‘non’. Ils n’en ont pas besoin. »

Elle ne supporte pas que quelqu’un lui dise « non ». Je peux comprendre ça. Je n’aime pas non plus qu’on me dise « non ».

Je lui ai répondu : « D’accord. Il y a environ une quarantaine de magasins dans cette rue. Disons que seulement deux disent ‘oui’. Ça représente 2 000 dollars. Il te faudra 10 heures pour faire ce travail. Ce qui représente 200 dollars l’heure, au lieu de 8 dollars l’heure. Et les 100 dollars par mois que tu gagnes pour la maintenance te prendront environ 2 heures par mois. Voilà une autre idée, ai-je continué. Pour être sur Wikipedia, il faut environ une dizaine de références médiatiques. »

Nous étions dans un restaurant. J’ai montré le mur. « Combien d’avis pour ce restaurant ? »

Elle a cherché. « Je ne sais pas. » Elle a regardé ailleurs.

« Plus de dix, ai-je dit. Donc tu peux leur faire une page Wikipedia. Fais-leur payer 200 dollars. Et la maintenance pour 10 dollars par mois. »

Ou peut-être qu’un magasin a besoin de sa page Facebook. Un Américain sur sept est sur Facebook. À CETTE SECONDE MÊME. Cela doit être similaire en France.

Les restaurants peuvent utiliser leur page pour obtenir que les clients du coin les « likent » en échange de réductions et de futurs messages.

Là encore : 500 dollars pour la mise en oeuvre et 20 dollars par mois de maintenance.

Elle a refusé toutes mes propositions. Ce n’est pas un problème de compétences. N’importe qui peut acquérir des compétences en suivant des cours en ligne pendant un jour ou deux.

Elle est douée pour dessiner des logos, éditer de courtes vidéos, et elle possède des compétences de base en conception qu’elle peut améliorer en prenant quelques cours.

Sur Graphiste.com, Codeur.com ou Upwork.com, elle peut faire une infographie pour 20 à 50 dollars en 30 minutes.

Pourquoi travailler pour un patron ?

Voilà ce que je pense. Elle veut être salariée dans un lieu à la mode. Afin de travailler tout en voyant ses amis.

D’accord, je comprends. J’adorerais travailler tout en traînant avec mes amis.

Mais si elle avait commencé à faire ce que je lui proposais, voici ce qu’elle aurait appris.

A) Elle aurait créé quelque chose à partir de rien

La plupart des jobs ne vous offrent pas cette possibilité.

Il n’y a rien de meilleur au monde que de créer quelque chose à partir de rien. Par exemple, je l’ai créée, elle (en partie), à partir de rien.

Je reconnais cependant que j’ai été aidé.

B) Les compétences informatiques de base

Sérieusement : si vous pensez ne pas avoir de compétences informatiques, prenez trois cours en ligne.

Vous serez dans le 1% des meilleurs informaticiens au monde et pourrez gagner de l’argent grâce à ce savoir-faire.

C) Le refus

La compétence la plus GÉNIALE à acquérir. J’ai bien dû faire mes 10 000 heures de refus. Je suis un MAÎTRE dans le refus.

Chaque fois qu’on vous refuse quelque chose, vous en apprenez un peu plus sur vous-même, sur comment aborder les gens, comment construire sa force, comment sortir de sa zone de confort.

D) Les ventes

Elle aurait appris à étudier une situation et à identifier le problème urgent à traiter, une solution utile à envisager et la manière spécifique de le résoudre.

E) Vos nouveaux meilleurs clients sont vos anciens clients

Dès qu’elle aurait commencé à gagner de l’argent, elle aurait fait ce que la plupart des gens font : elle aurait voulu gagner encore plus d’argent. Il n’y a que deux façons pour les gens qui gagnent de l’argent d’en gagner encore plus.

  • Avoir de nouveaux clients.
  • Proposer à vos anciens clients de nouveaux services.

Le second point est la technique la plus fiable, elle est utilisée depuis 3 000 ans avant JC. Cela l’aurait obligée à acquérir de nouvelles compétences et à résoudre de plus gros problèmes pour ses clients.

F) La sous-traitance

Peut-être que quelqu’un voudra un panier d’achats intégré avec une base de données de produits.

C’est trop lourd à traiter pour ma petite fille.

Elle aurait pu alors sous-traiter cela en Inde pour 100 dollars et gagner 900 dollars. Pas si mal.

G) L’amitié

Finalement, les clients deviennent des amis. Comment ? Parce que dans une bonne entreprise, vous ne voulez pas faire des affaires avec des gens que vous n’appréciez pas.

Les gens pensent que les affaires, c’est comme un bassin infesté de requins. En réalité, c’est plutôt un bassin de thons.

Les clients deviennent des amis, des recommandations, ils paient vos factures, ils vous apportent d’autres clients.

Certains clients souhaitent même fumer un joint avec vous mais je déconseillerais cela à ma fille.

Les clients, c’est bien, sympathique, et certains d’entre eux finissent pas changer votre vie (ne fume pas de joint avec eux, ma chérie).

H) Pas besoin d’un patron pour gagner de l’argent

N’oubliez pas : chaque fois que vous avez un patron, il prend une partie de votre argent.

J’espère que ma fille suivra mes conseils mais je ne le pense pas.

J’espère que ma fille se rendra compte que le multimillionnaire moyen a sept sources de revenus différentes. Un boulot ne représente qu’une seule source.

Devinez quoi ?

Être entrepreneur représente aussi UNE SEULE SOURCE.

Je ne conseille pas d’être entrepreneur (c’est-à-dire de fonder une entreprise, d’embaucher des salariés, d’avoir 85% de probabilité d’échec et de dépression) à moins d’être masochiste.

Certaines personnes me demandent : « Comment convaincre untel ou untel de ‘se choisir’ ou de ‘ne pas faire d’études supérieures’ ou d’être ‘plus créatif’ ou de ‘quitter son job’ ou… ? »

Vous ne le pouvez pas. Personne ne le peut. Et selon moi, voilà tout l’intérêt de la chose.

Je n’ai pas réussi à convaincre Beth Mosesman de sortir avec moi lorsque je faisais ma tournée de distribution de journaux. Même si mon appareil dentaire brillait de passion et que mes cheveux gras réfléchissaient le soleil. Ma tournée empestait le luxe.

Je ne peux pas convaincre ma fille de gagner de l’argent de la façon dont je voudrais qu’elle le fasse.

Le mieux que je puisse faire est d’être un bon exemple. Parfois, j’ai été un mauvais exemple mais là où je peux agir, c’est « maintenant ».

Pour le moment elle est adolescente, elle ne m’écoute donc pas vraiment. Les ados doivent se lier avec leurs pairs et rejeter leurs parents parce qu’il y a 200 000 ans, c’étaient leurs pairs qui les sauvaient des lions, pas les vieux comme moi.

Je ne sais pas si je pourrais sauver ma fille des griffes d’un lion mais j’essaierais.
Cependant, elle regarde encore ce que je fais.

Le plus grand miracle sur cette planète, c’est qu’un petit nuage peut cacher le soleil.
Mais rien qu’un petit instant. Le soleil réapparaîtra à nouveau demain. Il illuminera toute la planète. Rien ne peut l’arrêter.

Qu’est-ce que cela a à voir avec ma fille qui refuse mes conseils ? Je ne sais pas.

Peut-être tout.

A propos de l'auteur

James Altucher

James Altucher

Laissez un commentaire