Choisissez-vous

Dix personnes qui ont réussi tard dans la vie

Argent
James Altucher
Ecrit par James Altucher

Voici ce qui arrive à 50 ans : rien.

Rien ne change. Je suis toujours aussi ambitieux, je m’inquiète toujours autant du lendemain et j’apprends encore à être plus serein.

Je veux encore faire mes choix par moi-même. Pour ma santé, pour ma réussite, pour les gens que je rencontre.

À 50 ans, on a plus d’expérience pour créer dans l’art, écrire un livre, lancer une entreprise.

Et on sait FAIRE au lieu de se contenter de publier des messages énervés sur Twitter.

Enfin, au bout de 50 ans, j’ai au moins une, peut-être deux choses vraiment uniques à dire.

On dit qu’il n’y a rien de neuf sous le soleil.

C’est faux. Toute idée est neuve. Vous l’avez déjà fait.

Lorsque j’avais 10 ans, je voulais être astronaute, écrivain, espion, super-héros et m’occuper de la rubrique du courrier du coeur du journal local.

J’ai écrit une pièce de théâtre. J’espionnais les gens. Mais je n’ai pas réussi à trouver comment devenir un super-héros. Je lisais chaque jour le courrier du coeur de « Dear Abby », une rubrique bien connue à l’époque aux États-Unis, sous la plume de Pauline Phillips.

Le seul conseil dont je me souviens était celui qu’elle avait donné à une femme mariée à un type qui se rendait dans des clubs pour des « faveurs sexuelles ». La femme ne savait pas quoi faire. Abby le lui a dit !

Puis, lorsque je suis entré en CM2, j’ai oublié tous mes rêves de CM1. Je voulais être Président ! Puis, en 6e, j’ai rejoint une sorte de secte, etc.

Aujourd’hui, des jeunes gens d’à peine 17 ans m’envoient des mails de ce type : « J’ai 17 ans et j’ai l’impression de n’avoir rien fait dans ma vie ! Que me conseillez-vous ? »

La réponse est simple : fais ce que tu veux. Puis tout s’additionnera.

Si vous essayez de vous améliorer de 1% chaque jour sur le plan de votre santé, de vos relations, de la façon dont vous traitez les gens, de votre créativité et pour transformer le désespoir en gratitude, alors cette accumulation de 1% fera de vous une personne formidable.

Faites ces 1%. Agissez. Même si cette action ne dure qu’une minute. C’est la stratégie 1/1/1.

Je sais de quoi je parle, je suis encore en train d’accumuler mes 1%. Qu’est-ce que 1% ? Ce que vous voulez que ce soit. Les mathématiques de la vie sont multi-dimensionnelles.

Qu’arrive-t-il aux personnes formidables ? Tout. Ne vous inquiétez jamais de ce que vous accomplissez. Parce qu’il n’y a pas qu’UNE SEULE chose. Il y a TOUT, tous les jours.

Voici quelques personnes qui ont accompli des choses tard dans leur vie. Je les admire toutes. J’ai 50 ans et un jour, je vais enfin finir par comprendre ce que je veux faire de ma vie.

Vera Wang

Vera Wang est l’une des plus grandes créatrices de mode. Pourtant, elle n’est entrée dans le domaine qu’à 40 ans.

Martha Stewart

Martha Stewart a bâti son empire de cuisine et d’activités ménagères à partir du moment où elle a monté sa boîte de traiteur. Elle avait la quarantaine.

Susan Boyle

Susan Boyle avait 48 ans lorsqu’elle fut découverte pour sa voix incroyable dans l’émission Britain’s Got Talent.

Stan Lee

Stan Lee, le créateur de Marvel, l’univers mondialement connu, n’a écrit son premier grand comics qu’à presque 40 ans.

Julia Child

Julia Child a travaillé pour les services secrets durant la Seconde Guerre mondiale. Elle n’a commencé sa carrière de chef cuisinier qu’à partir de la cinquantaine.

Raymond Chandler

Raymond Chandler, auteur des romans policiers ayant pour héros le détective privé Philip Marlowe, a commencé à écrire à l’âge de 44 ans, suite à la perte de son poste de président d’une compagnie pétrolière au cours de la crise de 1929.

Harland Sanders

Harland Sanders, plus connu sous le nom de Colonel Sanders, a fondé KFC à l’âge de 62 ans.

Laura Ingalls Wilder

Laura Ingalls Wilder a publié le premier livre de La Petite Maison dans la prairie à 65 ans en s’inspirant de sa vie.

Kathryn Joosten

Kathryn Joosten, actrice de séries TV américaines dont la plupart ont connu un grand succès en France, a emménagé à Hollywood à 56 ans et y a vécu avec son fils pour poursuivre une carrière d’actrice.

Ray Kroc

Ray Kroc vendait des verres en papier et des machines à milkshakes avant de devenir milliardaire en rachetant à 58 ans, en 1961, la chaîne McDonald’s.

 

A propos de l'auteur

James Altucher

James Altucher

Laissez un commentaire